GAP, le nouveau réseau centré sur l'adhérent

#L'Echo des réseaux Publié le 11 décembre 2019

Ce nouveau réseau nommé GAP Référencement, se fait une place dans le paysage des professionnels de la menuiserie. Échanges, partage, optimisation des coûts, sont les principaux piliers de ce réseau communautaire qui se positionne différemment sur ce marché concurrentiel. Rencontre.

Jordan Khalifa est gérant depuis 11 ans de la société Concept Ouverture basée à Vitrolles. Depuis 2013, date à laquelle il décide de réorienter son activité vers le négoce auprès des professionnels, il multiplie par cinq le CA de l’entreprise qui atteint 7,5M€ en 2019. Cette forte croissance, il l’attribue également à l’implication de ses équipes qui ont largement contribué à une réorganisation sérieuse en prônant l’optimisation, la flexibilité et la proximité. Toute une nouvelle logistique a été mise en place avec rigueur afin de livrer sa clientèle professionnelle de façon ponctuelle avec des commandes complètes. Distributeur de fenêtres, portes, portails, portes de garages, pergolas, placards (et bientôt cuisines) et ce dans tous les matériaux (bois, alu, PVC, acier), Concept Ouverture réalise 80% de son chiffre d’affaires grâce à son activité dédiée au sur-mesure, le reste concerne une offre en standard (produits en stock). Depuis Juin 2019, Jordan Khalifa voit plus loin pour sa profession en créant un nouveau réseau de distribution dont le concept est singulier.

L’Echo de la Baie : Vous êtes à l’origine du lancement d’un nouveau réseau nommé GAP, pourquoi avoir choisi ce nom ?

Jordan Khalifa : Pour deux raisons. GAP en anglais veut dire “écart”, “avantage”, cela me semblait approprié pour définir un réseau, la deuxième signification est : Groupement d’Achat Participatif. En effet, une des particularité de GAP est d’ouvrir son capital à ses adhérents.

E.B : En quoi GAP se différencie t’il des autres réseaux existants ?

Jordan Khalifa : Nous avons une vision différente de nos confrères qui marquent leur territoire auprès du particulier avec une enseigne, une marque et une communication commune au réseau. GAP n’a pas la volonté d’avoir une visibilité auprès du particulier. Il s’agit d’un réseau de professionnels qui vise à développer son activité en optimisant les coûts afférents à son métier, sans perdre son indépendance, ni son identité. Les 3 piliers de GAP sont de développer l’activité du magasin de l’adhérent, de profiter de l’optimisation des coûts d’une centrale d’achat et de pouvoir bénéficier d’outils de communication centrée à 100% sur son identité. Enfin, la différence se joue également au niveau des hommes et des femmes. Notre réseau se veut “communautaire” avec une volonté d’imaginer, construire et partager notre métier de demain.

E.B : Quel est l’atout majeur de GAP qui permet de convaincre un nouvel adhérent ?

Jordan Khalifa : Nous avons créé et développé notre propre ERP qui permet de gérer de A à Z toute l’activité de l’entreprise et cet outil sera repensé dès 2020 avec et pour les adhérents afin de le décliner dans chaque entreprise membre du réseau. Suivi des commandes, avancée des livraisons, sous-traitance des poseurs, transporteurs, SAV, gestion de l’entrepôt… Cet ERP permet de gérer de façon simple toute l’activité de nos métiers. Chaque adhérent bénéficie gratuitement de ce logiciel.

E.B : Quel est l’objectif de ce nouveau réseau ?

Jordan Khalifa : De contribuer à la solidité et à la pérennité des entreprises adhérentes en améliorant leur rentabilité et en les aidant à progresser. Nous avons 6 adhérents pour le moment : 1 à Calais, 2 dans le Sud-Ouest, 3 dans le Sud-Est, et un développeur près de Lille. Nous envisageons d’avoir 40 adhérents fin 2020 répartis dans toute la France. Eric Beyne, Directeur commercial et responsable des achats de GAP Référencement a rejoint l’équipe début Novembre, il a pour mission de développer et d’animer le réseau.

E.B : Quelles sont les conditions d’entrée chez GAP ?

Jordan Khalifa : Tout d’abord, nous accueillons dans notre réseau les professionnels de la menuiserie qui ont une réelle volonté de progresser en développant leur activité et qui réalisent à ce jour un CA d’environ 1,5 M€. Ensuite, nous avons un droit d’entrée fixe avec une cotisation mensuelle pour tous les frais de fonctionnement et de communication.

E.B : Prévoyez-vous des animations, réunions entre adhérents ou un séminaire ?

Jordan Khalifa : Oui c’est primordial, car l’ADN de GAP Référencement est de favoriser les échanges de compétences et d’expériences entre les différents adhérents. Nous avons prévu des réunions tous les trimestres dont la première se tiendra à Vitrolles en Février 2020, en complément de notre convention annuelle.

N°138

Décembre 2020


Vous aimerez aussi

Abonnez-vous

Profitez du magazine où et quand vous voulez. Abonnements papier et offres 100% numériques sur ordinateur, tablette et smartphone

Je m’abonne à partir de 60 €

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Contact

Tel. +33 (0)2 43 59 90 80