Damien Reveau élu président de Menuiseries 21

#Quoi de neuf ? Publié le 2 décembre 2020

Lors de son assemblée générale du 17 novembre 2020, la charte qualité des fabricants de fenêtres en bois et mixtes (bois-alu) Menuiseries 21 a élu Damien Reveau comme président. Le directeur général délégué du Groupe Ridoret succède à Xavier Lecompte (Atulam), qui a exercé avec succès ce mandat de 2018 à 2020. Le vice-président désigné est Cédric Goepfert (Bader). Le nouveau président et son vice-président ont nommé leur comité de suivi, chargé de surveiller le respect des engagements techniques, environnementaux et sociétaux des signataires.

En tant que dirigeant de la Menuiserie Reveau (Combrand), Damien Reveau est engagé dans la charte Menuiseries 21 depuis 2005. Jusqu’alors membre du comité de suivi et acteur essentiel de la charte depuis son entrée, Damien Reveau compte défendre le savoir-faire et les intérêts des entreprises de menuiserie. Le nouveau président de Menuiseries 21, bien qu’étant à la tête d’une entreprise de taille industrielle (120 salariés), est très attaché à la conception et la fabrication de produits sur mesure. Pour Damien Reveau : « Mon objectif est de faire valoir les intérêts des entreprises du bâtiment auprès de nos confrères industriels, pour que nos entreprises ne deviennent pas de simples poseurs de produits approvisionnés. »

Menuiseries 21 regroupe une quarantaine d’entreprises

Le label Menuiseries 21, créé en 2002 par une dizaine d’entreprises adhérentes à la FFB, regroupe aujourd’hui 40 entreprises de menuiserie de tailles diverses (de 3 à plus de 130 salariés) et compte une centaine de gammes labellisées. Gérées par l’Institut de Recherches Appliquées au Bois (IRABOIS), les exigences du label portent sur 3 axes : la qualité technique, l’engagement environnemental et l’amélioration des conditions de travail. Il impose également que les menuiseries extérieures soient fabriquées sur le territoire français. Sur le plan de la qualité technique, les gammes labellisées sont de conception conforme aux exigences normatives françaises (NF DTU 36.5 partie 1.2) et bénéficient d’un système d’assurance qualité audité par un organisme tiers : l’Institut technologique FCBA. Pour les exigences environnementales, les indicateurs demandés ont été élaborés en collaboration avec l’Ademe. Sur le plan sociétal, le partenaire institutionnel de la charte est l’OPPBTP.

N°138

Décembre 2020


Vous aimerez aussi

Abonnez-vous

Profitez du magazine où et quand vous voulez. Abonnements papier et offres 100% numériques sur ordinateur, tablette et smartphone

Je m’abonne à partir de 60 €

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Contact

Tel. +33 (0)2 43 59 90 80