Choc sur les matériaux du BTP : une prise de position bienvenue du gouvernement

#Quoi de neuf ? Publié le 20 mai 2021 par L'Echo de la Baie

La FFB salue les annonces du ministère de l’Economie, des Finances et de la Relance, qui répondent à ses alertes réitérées depuis fin 2020, suite au choc constaté sur les prix des matériaux du BTP.
 
En recommandant le gel des pénalités de retard sur les marchés publics en cas de difficultés d’approvisionnement avérées, cette communication envoie un signal fort qui doit permettre d’éviter une fragilisation du secteur, car les artisans et entrepreneurs subissent cette situation sans pouvoir l’anticiper.
 
En rappelant que les marchés publics de plus de trois mois doivent obligatoirement prévoir des mécanismes d’indexation des prix, le gouvernement confirme que les chantiers de BTP nécessitent une part importante de matières premières soumises aux évolutions des cours mondiaux.
 
En installant une médiation nationale de filière, le gouvernement ouvre la possibilité d’un échange plus approfondi entre acteurs, de façon à restaurer une confiance qui s’effrite avec l’allongement de cette crise.
 
Pour Olivier Salleron, le président de la FFB, « ces annonces constituent une véritable première avancée sur un sujet lourd de préoccupation pour les tout prochains mois. Reste à s’assurer de leur prise en compte effective dans les marchés publics et de l’impact qu’elles pourront avoir également sur les marchés privés. Reste aussi à trouver des solutions pour les marchés en cours, lorsqu’ils souffrent d’un choc de prix totalement imprévisible mais sans problème lourd d’approvisionnement. Par ailleurs, la FFB réitère sa demande de prise en charge à 100 % de la mise au chômage partiel de compagnons faute de matériaux ».

Vous aimerez aussi

Abonnez-vous

Profitez du magazine où et quand vous voulez. Abonnements papier et offres 100% numériques sur ordinateur, tablette et smartphone

Je m’abonne à partir de 60 €

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Contact

Tel. +33 (0)2 43 59 90 80