Carport solaire "Solcar System" de Sepalumic, la production d’énergie verte

#Nouveautés Publié le 26 février 2021 par L'Echo de la Baie

Solcar System, le carport en aluminium de Sepalumic intègre, grâce à un partenariat avec Terre Solaire, des panneaux photovoltaïques en toiture et répond ainsi aux besoins de production d’énergie renouvelable sur site : une anticipation de la nouvelle réglementation RE2020.

Bientôt disponible, cette solution technique ingénieuse donne une alternative supplémentaire à la conception et la réalisation de logements ou bâtiments à énergie positive. Réalisé en collaboration avec le bureau d’études du concepteur installateur Terre Solaire, le carport photovoltaïque de Sepalumic se présente sous la forme d’une pergola aluminium modulable sur laquelle sont placés des panneaux solaires photovoltaïques bifaces permettant de collecter efficacement l’énergie du soleil. Solcar System offre la possibilité d’intégrer 1 à 3 places de parking par structure et une borne pour recharger les voitures électriques (option).

sepalumic carport solaire

L’électricité produite est reliée au réseau électrique de l’habitat. Le client final, professionnel ou particulier, cumule ainsi les avantages d’un carport pour voiture, d’une souplesse de production énergétique respectant les enjeux environnementaux, et d’une recharge de voiture plus économique grâce à l’électricité solaire produite. Le client aura aussi la possibilité de vendre l’excédent de sa production si elle n’est pas autoconsommée.

Carport solaire : les bénéfices pour l’installateur

Grâce à ce partenariat entre Sepalumic et Terre Solaire, l’installateur pourra proposer au particulier une solution innovante et complète qui inclut la pose bien entendu du carport (1 journée) mais aussi les raccordements et toutes les démarches administratives liées à la production d’énergie photovoltaïque (demandes de raccordement, attestation pour la mise en service …) qui elles sont gérées par Terre Solaire.

Les objectifs de la RE2020

L’objectif de la nouvelle réglementation n’est plus seulement thermique mais environnementale. Elle vise à construire désormais des Bâtiments à Energie Positive (BEPOS) qui ont la capacité de produire plus d’énergie qu’ils n’en consomment. Les nouvelles constructions se voudront avant tout sobres en consommation d’énergie, à l’exemple des maisons passives, qui se distinguent par leur étanchéité à l’air et leur faible déperdition énergétique. Une baisse de la consommation de 30% par rapport à la RT2012 est visée.

Article à retrouver dans le dernier numéro de L’Echo de la baie


Vous aimerez aussi

Abonnez-vous

Profitez du magazine où et quand vous voulez. Abonnements papier et offres 100% numériques sur ordinateur, tablette et smartphone

Je m’abonne à partir de 60 €

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Contact

Tel. +33 (0)2 43 59 90 80