Publicité
Toute l'actu
2/06/2016

Avec le rachat des menuiseries Bourneuf, le groupe Lorillard devient le N°1 Français de la menuiserie bois

rachat des menuiseries Bourneuf par Lorillard
Thierry Luce, DG de Lorillard, Pascal Joubert, Président des Menuiseries Bourneuf et Loïc Bréhu, Président de Lorillard

CROISSANCE


Le Groupe Lorillard, un des leaders français de la menuiserie industrielle sur-mesure vient d'annoncer le rachat des Menuiseries Bourneuf, spécialisées dans la menuiserie bois de prestige et reconnue nationalement pour son expertise dans les produits pare-flammes et coupe-feu, implantées à Parigné-L'Evêque (72).

 

Ainsi, après l'opération de recapitalisation fin 2015, le GROUPE LORILLARD poursuit comme annoncé sa stratégie de croissance. Pour Loïc Bréhu, son Président, l'arrivée des Menuiseries Bourneuf va non seulement renforcer ses positions dans ce domaine, mais également le placer comme le leader de la menuiserie bois en France, tant en volume qu'en terme de largeur de gamme.
 

Interview de Thierry Luce, Directeur Général du Groupe Lorillard
 

L'Echo de la Baie - Dans quelles conditions s'est faite cette acquisition ?

Thierry Luce - Le groupe Lorillard représente aujourd'hui 140 M€. En volume, la répartition selon les matériaux est la suivante : 75% pour le PVC, 10% pour l'aluminium et 15% pour les menuiserie bois. Nous travaillons depuis un moment avec notre bureau d'études pour mettre en place sur le marché une offre de produits pare-flammes et coupe-feu. L'acquisition des menuiseries Bourneuf par le groupe Lorillard, a été une formidable opportunité pour nous car elle va nous permettre à la fois de gagner beaucoup de temps en terme de développement de produits, mais aussi d'apporter une autre dimension au groupe Lorillard. Avec l'acquisition des menuiseries Bourneuf, le groupe devient le N°1 français de la menuiserie bois, devant le groupe Lapeyre. Nous avons désormais l'offre produit la plus large du marché.
 

L'Echo de la Baie - Quelle est la complémentarité des deux entreprises ?

Thierry Luce - Nous avons les mêmes valeurs. Les menuiseries Bourneuf ont 100 ans de savoir-faire, c'est une entreprise familiale qui a été reprise par Pascal Joubert, un ancien cadre de Péchinay, il y a dix ans. A l'époque l'entreprise réalisait un CA de 3 M€. Au bilan 2015, la société réalise 9,5 M€ et emploie 65 salariés. Les menuiseries Bourneuf ont eu l'opportunité de s'ouvrir sur de nouveaux marchés. Cette société bénéficie d'un savoir-faire indéniable qui lui a permis de réaliser de belles opérations prestigieuses comme le Ritz à Paris, ou encore, récemment, de conclure un contrat de 2,5 M€ à Londres avec le groupe Vinci. Pour continuer son avancée, les menuiseries Bourneuf avaient besoin de s'adosser à un groupe plus important. Nous allons travailler ensemble. Même si le Groupe Lorillard a racheté 100% du capital des Menuiseries Bourneuf, l'entité juridique reste la même, les équipes n'ont aucune raison de changer, et Pascal Joubert restera bien entendu Directeur Général.
 

L'Echo de la Baie - Quels sont vos objectifs à moyen terme ?

Thierry Luce - Nous souhaitons poursuivre notre stratégie de croissance endogène et de ce fait parvenir à atteindre notre objectif. Notre idéal serait d'atteindre 1000 salariés et de réaliser 200 M€ de CA d'ici peu. Déjà avec notre acquisition nous allons réaliser un CA fin 2016 d'environ 160 M€ car nous avons une progression de + 10% sur les 4 premiers mois 2016.
 

Portraits de deux entreprises complémentaires

Fondé en 1936 à Chartres, le GROUPE LORILLARD, première entreprise indépendante du secteur à actionnariat familial et salarial, couvre l'ensemble du marché de la fenêtre et maîtrise la fabrication de ses produits grâce à un pôle industriel intégré, réparti sur ses 4 sites de production de près de 90 000 m² d'ateliers. La société chartraine est actuellement l'une des rares entreprises à décliner son offre menuiserie dans les trois matériaux disponibles sur le marché : bois, PVC, aluminium pour des clients professionnels comme particuliers. Avec une production annuelle de 1100 fenêtres /jours tous matériaux et tous sites confondus qui permet d'équiper ou de rénover 200 logements/jour, le GROUPE LORILLARD a réalisé 140 millions d'euros de CA en 2015 et emploie 840 collaborateurs en France.

Siège social Lorillard

Siège social du groupe Lorillard à Chartres.


De son côté, Les MENUISERIES BOURNEUF, est également une société familiale. Cette centenaire, acquise en 2006 par Pascal Joubert, son actuel président, emploie 65 personnes et a réalisé 9,5 millions d'euros en 2015. Ayant pour cible client les maîtres d'ouvrage publics et privés du secteur de la réhabilitation, l'entreprise sarthoise a su fidéliser une clientèle sur un marché haut de gamme avec des menuiseries magnifiant des chantiers prestigieux : bâtiments du patrimoine, bâtiments publics, logements et hôtellerie.

Avec le rachat des MENUISERIES BOURNEUF, le GROUPE LORILLARD complète ainsi son offre notamment dans les produits techniques et architecturaux.

Siège social des MENUISERIES BOURNEUF, à Parigné-L'Evêque (72)

Siège social des MENUISERIES BOURNEUF, à Parigné-L'Evêque (72)


Une intégration visant à cultiver l'identité Bourneuf

Pascal Joubert, l'actuel Président des MENUISERIES BOURNEUF, justifie cette opération par la nécessité de s'adosser à un acteur important de la profession et référent sur son marché. « Ceci devrait nous permettre de poursuivre notre développement et de bénéficier de nouvelles synergies » précise celui qui en assurera bientôt la Direction Générale. Le GROUPE LORILLARD qui rachète 100 % du capital, y compris immobilier et fonds de commerce de la société Sarthoise, vise à favoriser la pérennité et à conserver l'identité, l'ADN qui a toujours caractérisé les MENUISERIES BOURNEUF. « Les missions des deux équipes seront facilitées d'une part par des cultures d'entreprise proches, et d'autre part par la proximité géographique de deux sites industriels, distants d'à peine 100 km » se réjouit Loïc Bréhu.

Cette nouvelle acquisition réalisée, le Groupe LORILLARD qui devrait produire 1400 fenêtres/jour tous matériaux et tous sites confondus, atteindra ainsi un effectif de 920 personnes, et prévoit en 2016 un chiffre d'affaires de 160 millions d'Euros.
 

Le GROUPE LORILLARD en chiffres

160 millions d'€

920 collaborateurs

1400 fenêtres/jours tous matériaux bois/PVC/aluminium

200 chantiers/jour

5 sites de production

Les marques et sociétés du GROUPE LORILLARD : LORILLARD ENTREPRISE, FENETRES LORENOVE, LOREBAT, LORENOVE GRANDS COMPTES, XYLOBAT, PROTECTEA, PLASTIBAIE, CENTRE FENETRES ET FERMETURES, GROUPE MOLENAT, SP RENOVATION, BOURNEUF.



 

 
Publicité

Index pro

des fabricants

La base de données des professionnels du secteur de la baie

Accédez à l'index pro