Toute l'actu
31/05/2016

Commercialisation des logements neufs - Résultats au premier trimestre 2016

logements

CONJONCTURE

Au premier trimestre 2016, 28 600 logements neufs ont été réservés, soit 15,2 % de plus qu'au premier trimestre 2015. Dans le même temps, les mises en vente sont en hausse de 18,8 % et confortent ainsi une reprise de l'offre de logements neufs amorcée fin 2014. L'encours des logements proposés à la vente s'établit à 97 800 logements à la fin du premier trimestre 2016 (- 4,5 % par rapport au premier trimestre 2015).


Un début d'année dynamique

Au premier trimestre 2016, le nombre de réservations à la vente atteint 28 600 unités, soit une hausse de 15,2 % par rapport au premier trimestre 2015. Cette progression confirme la reprise du marché amorcée depuis fin 2014. En parallèle, le nombre de logements mis en vente suit la tendance du trimestre dernier, en hausse de 18,8 % par rapport au premier trimestre 2015. On dénombre ainsi 27 800 unités mises en vente. La reprise s'installe durablement avec plus de 105 000 logements mis en vente depuis un an, en hausse de 11,7 % par rapport à l'année dernière.
Les annulations représentent 12 % des réservations en augmentation de 9,2 % par rapport à l'année dernière. Malgré ces annulations et la hausse des mises en vente, la baisse de l'encours de logements proposés à la vente se poursuit porté par le dynamisme des réservations.

 

 


La commercialisation des logements neufs

 
Commercialisation des logements neufs



Appartements : le niveau des réservations toujours à la hausse

Au premier trimestre 2016, les réservations d'appartements s'élèvent à 26 250 unités. Elles augmentent de 15,6 % par rapport au premier trimestre 2015.
Les mises en vente augmentent de 18,3 % par rapport au premier trimestre 2015 et représentent 25 300 logements.
Au final, l'encours des appartements proposés à la vente diminue de 4 % et s'établit à 88 900 logements. Ainsi, le délai moyen d'écoulement d'un logement recule nettement par rapport à l'an passé, passant de 4,1 trimestres à 3,4 au premier trimestre 2016.
Sur la période, les prix de vente progressent légèrement par rapport à l'année dernière (+ 1,5 %) : ce trimestre, un appartement est vendu en moyenne 3 925 euros le mètre carré.

 

 



La commercialisation des appartements

 
Commercialisation des appartements



Maisons individuelles : l'encours continue de se résorber

Les réservations de maisons individuelles sont en hausse de 10,6 % par rapport au premier trimestre 2015, pour atteindre 2 300 unités. Le secteur se porte mieux comme en atteste la baisse du délai d'écoulement des stocks : 3,9 trimestres en moyenne contre 4,8 un an plutôt.
Les mises en vente suivent la tendance du trimestre dernier avec une hausse de 24,7 % par rapport au premier trimestre 2015. Elles s'élèvent à 2 500 logements ce trimestre.
L'encours continue de se résorber (- 10 %), suivant la tendance amorcée en 2013, le stock de logements restant à vendre s'élève à 8 900 unités ce trimestre. Depuis la fin 2014, cette diminution se concrétise dans un contexte de reprise de l'activité.
Le prix de vente moyen des maisons neuves est en hausse de 4,1 % par rapport au premier trimestre 2015. Une hausse qui s'explique principalement par la vente de logements atypiques, la tendance annuelle étant plutôt de l'ordre de - 1,5 %.

 

 


La commercialisation des maisons individuelles

 
Commercialisation des maisons individuelles



Résultats par zonage ABC

Le zonage A/B/C est un découpage administratif du territoire permettant de moduler des dispositifs d'aide à la pierre. Il permet également de distinguer les zones plus ou moins tendues sur le marché du logement neuf. Les zones A et A bis qui réunissent Paris, une grande partie de l'Île de France, de la Côte d'Azur et de la zone frontalière suisse se distinguent des autres zones par la conjonction d'une offre dynamique et des réservations en hausse en 2015 par rapport à 2014. La zone B1, qui regroupe les autres grandes agglomérations de plus de 250 000 habitants, voit son marché se redresser du fait d'une hausse des réservations et résorbe ainsi le stock de logements commercialisés. Enfin la zone B2 et C, qui comprend le reste du territoire, ne suit pas la tendance nationale avec une baisse continue de l'offre. La demande est quant à elle en légère hausse depuis la fin de l'année 2014.

 

 


Résultats régionaux

Au premier trimestre 2016, la majorité des régions continuent de suivre la tendance nationale à savoir une hausse à la fois des réservations et des mises en vente. Seules les régions de Normandie, Bourgogne-Franche Comté et Aquitaine-Limousin- Poitou-Charentes voient à la fois leurs mises en vente et leurs réservations diminuer ce trimestre. L'encours de logements neufs proposés à la vente diminue sensiblement dans toutes les régions sauf en Île-de-France et en Alsace-Champagne- Ardenne-Lorraine.


 

 


Commercialisation par région des logements neufs au
premier trimestre 2016

 
Commercialisation par région des logements neufs au premier trimestre 2016
Publicité

Index pro

des fabricants

La base de données des professionnels du secteur de la baie

Accédez à l'index pro