Publicité
Toute l'actu
30/09/2015

PROJET DE LOI DE FINANCES POUR 2016 : UN BUDGET DE CONSOLIDATION POUR LE BATIMENT

FFB

Alors que les premiers signes de reprise se dessinent pour le Bâtiment, le Projet de Loi de Finances (PLF) pour 2016 conforte ce mouvement, à la lumière des premiers éléments diffusés.

La FFB se félicite de l'attention accordée aux dispositifs en faveur du logement. L'APL, aux contours peu modifiés, l'élargissement à toute la zone C du PTZ+ dans l'ancien avec travaux, le maintien du dispositif « Pinel » ou la préservation des aides au locatif social permettront d'accompagner la récente dynamique du marché. La FFB regrette néanmoins l'absence d'un soutien renforcé à la primo-accession neuve.

Le souci de préserver l'activité milite, par ailleurs, pour la plus grande prudence dans la gestion des dispositifs spécifiques à l'outre-mer.

La FFB se réjouit aussi de la reconduction à l'identique du Crédit d'impôt en faveur de la transition énergétique (CITE) et de la volonté de relancer l'éco-prêt à taux zéro. Toutefois, les entrepreneurs et artisans restent dans l'attente d'une solution respectueuse de la charte Reconnu Garant de l'Environnement (RGE) en ce qui concerne la sous-traitance « fourniture + pose ».

L'inscription dans le PLF 2016 d'un milliard d'euros à destination des collectivités locales et l'ouverture du Fonds de Compensation de la TVA (FCTVA) à l'entretien courant des bâtiments publics vont permettre d'atténuer la crise historique de l'investissement public.

Pour Jacques Chanut, président de la FFB, « alors que les pertes d'emploi s'accentuent dans le bâtiment, le budget 2016 évite tout choc négatif qui aurait pu fracasser la timide reprise. Pour en accélérer le rythme, il manque toutefois un signe en faveur de la primo-accession neuve ».

 
Publicité

Index pro

des fabricants

La base de données des professionnels du secteur de la baie

Accédez à l'index pro