Publicité
Toute l'actu
22/06/2015

LE SNEP SUR LA BRÈCHE, POUR PROMOUVOIR LE PVC ET SON RECYCLAGE

LE SNEP SUR LA BRÈCHE, POUR PROMOUVOIR LE PVC ET SON RECYCLAGE

PROFESSION

Communiquer sur le PVC, son recyclage et sa réutilisation, fait partie des missions que remplit avec persévérance le SNEP. 2 exemples illustrent cette vocation : une participation active au récent Forum Vinyl Plus organisé à Cannes en avril et la reconduction du partenariat SNEP/École Boulle.



La tenue en France du 3e Forum VinylPlus a donné à l'événement une portée notable dans l'Hexagone : parmi les 100 participants, universitaires, autorités gouvernementales de la Commission Européenne ou des Nations Unies et industriels, figuraient un représentant de l'Ademe et des professionnels français, dont François Aublé, Directeur Général de Veka Recyclage, l'architecte Marco Punzi, Directeur de Wilmotte & Associés, et Yann de Bénazé, Président de la section Gammistes du SNEP, Président de profine France SAS, Sales Area Manager Europe Sud-Ouest, Turquie, Moyen-Orient, Afrique. Le thème choisi, « Plus de vinyle, moins de carbone » ne pouvait que motiver les Français à s'impliquer, dans la perspective du prochain Sommet sur le Climat à Paris (COP 21).




Plus de Vinyle, moins de Carbone

Cette thématique permettait d'aborder, entre autres, le recyclage du PVC qui contribue à réduire son empreinte écologique et pour lequel le SNEP est très engagé. Les chiffres sont encourageants : VinylPlus a recyclé 481 018 T de déchets de PVC en Europe, avec pour objectif 800 000 T/an d'ici 2020. En France, plus de 61 000 T de PVC recyclé ont été enregistrées en 2014 par VinylPlus, + 40 % par rapport à 2013. Si l'Allemagne est toujours leader sur ce registre, la France est, avec la Grande-Bretagne, le pays qui progresse le plus en termes de volumes et de gestion de la problématique, constate Yann de Bénazé. À Cannes, il intervint sur l'impact des fenêtres PVC dans la qualité environnementale du bâtiment et put échanger avec Hervé Lefebvre de l'Ademe sur la nécessité d'une implication politique et économique des Pouvoirs Publics. Objectif, encourager la mise en place de solutions, à l'image des Régions du Nord de l'Italie qui contribuent au financement du recyclage des anciennes fenêtres. Le SNEP « s'évertue, pousse, s'investit », mais aimerait être soutenu dans sa démarche par d'autres professions de la fenêtre, par exemple. Il se félicite d'avoir fait évoluer les normes édictées par le CSTB pour l'intégration de PVC recyclé dans la production, mais ces règles devront encore changer quand le pourcentage de PVC dans la déconstruction augmentera -< 10 % actuellement. Pour la collecte, il reste encore du chemin à parcourir avant de couvrir tout le territoire !
C'est dans cette logique de promotion du recyclage qu'est initiée la 2e opération avec l'École Boulle sur le thème « utilisation et valorisation du PVC recyclé », tous les domaines du SNEP devant faire partie du champ d'investigation. L'École a accepté -ce qui n'est pas de règle 2 ans de suite avec un même partenaire- sur une autre approche, avec une autre équipe et pour un autre projet, souligne Frédéric Poussin, Chef de Travaux de l'École Boulle. Ce sont a priori les étudiants de 2e année du BTS Design Produit qui s'interrogeront sur les valeurs du PVC, le recyclage en l'occurrence. Après le détournement d'image, l'approche sera centrée sur le fond et non la forme : matière, matériaux, process... sont les axes de questionnement de la filière Design Produit. L'idée est de s'interroger sur le processus global du début à la fin de vie, sur cette problématique de réutilisation et comment, à travers une filière, on peut envisager le réemploi du PVC en questionnant l'ensemble du process de la chaîne de récupération : comment, pourquoi et qu'est-ce qu'on en fait. Ensuite, ce qui va être créé, comment le valoriser, par exemple grâce au travail du designer ? La recherche menée peut se concrétiser par des préconisations, des propositions, voire des prototypes, créativité oblige. Les élèves ayant déjà mené un travail sur le recyclage, ce partenariat avec le SNEP s'inscrit dans une logique pédagogique. Il s'appuiera sur la visite d'un site de recyclage : « Le rapport avec le milieu industriel est pertinent ». Une vingtaine d'élèves de 20/21 ans, dont certains étudiants à l'international et toujours une majorité de filles, s'engagera donc entre septembre et février. Une nouvelle occasion pour l'École Boulle de « montrer qu'elle est à même de faire des propositions concrètes et d'aboutir à des projets sur le long terme ». Elle a apprécié le 1er concours qui a généré des propositions « déboussolantes ». Il a permis à 3 binômes d'élèves de concrétiser leur projet et à tous de découvrir, sans a priori, le champ d'intervention du PVC, matériau contemporain, via sa filière de production. L'image en a été renouvelée positivement pour le Syndicat. L'opération a trouvé maints échos dans des media auparavant peu portés à évoquer le PVC. Pour mettre en valeur cette initiative, il a créé le site www.snep-partenariat.org en ligne depuis le 18 mai et qui sera valorisé auprès des architectes dans la revue AMC. Le SNEP mise sur le co-branding pour promouvoir les qualités intrinsèques du matériau : « L'Union fait la force », suggère Yann de Bénazé, espérant ainsi diversifier ses contacts. Une initiative jugée positive aussi par l'École Boulle qui multiplie les partenariats afin d'enrichir l'horizon ouvert à ses étudiants.



Sophie Dumoulin

 
LE SNEP SUR LA BRÈCHE, POUR PROMOUVOIR LE PVC ET SON RECYCLAGE
Page d'accueil du site snep-partenariat.org
Publicité

Index pro

des fabricants

La base de données des professionnels du secteur de la baie

Accédez à l'index pro