Publicité
Toute l'actu
5/11/2014

COULISSANT PVC, LES ARGUMENTS POUR MONTER EN PUISSANCE

COULISSANT PVC, LES ARGUMENTS POUR MONTER EN PUISSANCE
Coulissant levant à frappe de Veka, Vekaslide

SNEP

Sur le marché du coulissant, l'offre PVC, repensée, monte au créneau. Elle a des arguments pour se faire une place aux côtés des produits alu.

 

Sylvain Gaudard, Responsable Communication France et Chef de Projet BE France de Profialis, estime que le coulissant résiste mieux à la crise pour une raison structurelle : « La manœuvre coulissante reste en progression parmi les autres types d'ouvertures ». 1,5 millions d'unités ont été vendues en 2012, une part croissante du marché de la fenêtre, entraînée par la progression des ventes d'alu essentiellement réalisées en coulissants, précise Fabienne Riéra-Lahlou, Responsable Marketing de Veka. La résistance côté PVC est assurée par une offre repensée de coulissants dernière génération, classiques à assemblage mécanique par exemple, ou de coulissants-levants. Sur ce registre chez Profine, l'innovation a porté sur un mix de matériaux, avec un profil « aile d'avion » en alu pour renforcer la rigidité du précadre dormant de PremiDoor et recevoir les quincailleries dans les meilleures conditions. Cette offre innovante assure le compromis entre performance (jusqu'au standard passif) et esthétique, quitte à s'éloigner de l'atout prix classiquement attribué au coulissant PVC (cas du Premidoor 88 motorisé), commente Yann de Bénazé, Président de la Section Gammistes du Syndicat, Président de Profine France et manager de la Sales Area IV, Europe du Sud. Son coulissant classique, Premiline, voit lui ses performances renforcées par l'ajout de profils de compensation, joints et quincaillerie spécifiques.

 

 
COULISSANT PVC, LES ARGUMENTS POUR MONTER EN PUISSANCE
PremiDoor de Profine, performance adaptée même au passif
COULISSANT PVC, LES ARGUMENTS POUR MONTER EN PUISSANCE
Coulissant à assemblage mécanique, Horizon de Profialis, une réponse PVC démocratique

Une offre nouvelle génération

Chaque fabricant ou poseur se doit de proposer du coulissant. L'enjeu des acteurs du PVC est de faire valoir le bien-fondé de leur offre en la matière. Cela exige une démarche volontariste, suggère Fabienne Riéra-Lahlou. En réponse à la domination du coulissant alu, le PVC déploie donc ses atouts : performance thermique et acoustique, compétitivité, étanchéité au minimum équivalente en coulissant simple et supérieure en coulissant-levant, adaptation à tous les modes constructifs, avec dormants rénovation et seuil PMR sans encastrement pour Profialis. L'assemblage mécanique qui caractérise son coulissant simple classique, Horizon, en est un autre : nécessitant un moindre investissement -pas de pareclose, coupe droite des ouvrants-, il peut « démocratiser ce type de baies et faire de l'ombre aux coulissants alu ». Le groupe décline par ailleurs son savoir-faire en coulissant-levant (Passio) et déploie une riche palette de couleurs, y compris en tons bois, apte à concurrencer l'atout esthétique de l'alu, largement valorisé et promu : laquage tous RAL à la barre et 42 films de plaxage. Voilà de quoi répondre aux attentes des architectes, qui privilégient l'esthétique de la baie coulissante (clair de jour, formes, couleur) une fois garantis les prérequis techniques, note Sylvain Gaudard. Les architectes veulent une masse discrète, de la couleur et la réponse à la RT 2012, possible avec les 2 matériaux, mais il faut pouvoir passer l'épreuve des tests à la fumée, renchérit Yann de Bénazé. Leur préoccupation 1ère reste la thermique, puis vient l'étanchéité à l'air, précise de son côté Fabienne Riéra-Lahlou. Elle met en avant le rapport qualité/prix du coulissant PVC, plutôt que la couleur, atout non spécifique à ce type de baie. L'offre couleur fait bien partie de la réponse commerciale -80 % des ventes portent sur des produits blancs, sans surcoût donc pour le PVC. Elle se conjugue à une réponse technique, assure, lui, Sylvain Gaudard, avec « des efforts et des innovations des industriels sur des points forts du coulissant alu ou les évolutions normatives : impositions PMR, augmentation du clair de jour...». Il détaille les 3 types de gammes coulissantes PVC : les coulissants simples traditionnels soudés restent en vigueur chez quelques gros faiseurs séduits par une industrialisation proche des gammes à frappe PVC ; les coulissants simples à assemblage mécanique, dont Profialis est précurseur avec Horizon lancé en 2008, synthèse entre le coulissant alu (clair de jour accru grâce à la finesse des profils en battement central, ici 52 mm) et les performances techniques et thermiques d'un coulissant PVC ; les coulissants haut de gamme, souvent basés sur le principe du levant-coulissant courant en Europe du Nord, aux profils plus importants, aux performances les plus élevées. Profialis axe ainsi son offre sur 2 approches techniques : Horizon avec ouvrants à assemblage mécanique, simple à industrialiser, marie esthétique d'un coulissant alu et performances thermiques d'un coulissant PVC (Uw 1.4 pour L 2.35 x h 2.18, vitrage Ug 1.1) pour traiter au mieux les baies de dimensions courantes. Le levant-coulissant Passio reste fidèle au soudage des ouvrants 70 mm, pour des performances thermiques comparables aux gammes à frappe (Uw 0.96 en L 4.0 x h 2.3, vitrage Ug 0.6) et traite les grandes baies (jusqu'à 4 vantaux et L 7.0 m x h  2.6m). Ses options de finition des seuils d'ouvrant principal et de condamnation des fixes lui garantissent une étanchéité supérieure à un coulissant simple. Profialis cible principalement la maison individuelle, mais sa présence historique chez des gros faiseurs lui permet de viser également le résidentiel collectif. Veka mise sur le haut de gamme, avec raison puisque le coulissant-levant à frappe VekaSlide voit ses ventes progresser (par rapport à la gamme classique Ekosol). Une technologie choisie pour se démarquer, qui affiche étanchéité A4 et Uw aussi performant qu'une frappe, qu'un triple vitrage peut augmenter. Assurance de performance donc d'économies d'énergie et d'éligibilité au crédit d'impôt, c'est une réponse adaptée au BBC et à la RT 2012, qui remporte un succès notable en façade Est de la France, auprès du particulier, pour la maison individuelle en réno et sur le haut de gamme. Le coulissant classique de Veka se vend surtout en neuf, en résidentiel collectif. Rénovation de collectifs avec balcons et cas spécial de remplacement de petit coulissant de loggia au Sud de Lyon sont des créneaux pour le coulissant PVC, cite Yann de Bénazé. Les CMistes en restent aux fenêtres PVC + coulissant alu. Privilégiant l'homogénéité des matériaux, la maison passive opte elle pour l'harmonisation de toutes les ouvertures en bois ou en PVC. La couleur permet à Profine de prendre des marchés en résidentiel collectif neuf, si un dialogue a pu s'instaurer avec l'architecte. Symbole de la concurrence entre PVC et alu, le gris 7016 est en nette progression dans ses ventes, mais fait-il gagner des PDM au coulissant PVC ? Entre coulissants PVC, la différenciation joue à la marge, estime Yann de Bénazé, citant les options de compléments de gamme aptes à optimiser les stocks ou des variantes de design d'ouvrant (pareclose, montant central et poignée)... Quoi qu'il en soit, avec le coulissant-levant ou le coulissant classique 70 mm (80 % du volume des coulissants PVC), « le PVC a des réponses », conclut-il.

Sophie Dumoulin

 
COULISSANT PVC, LES ARGUMENTS POUR MONTER EN PUISSANCE
Coulissant à levage Passio de Profialis : une réponse PVC pour les grandes dimensions
COULISSANT PVC, LES ARGUMENTS POUR MONTER EN PUISSANCE
Coupe du coulissant PremiDoor de Profine
COULISSANT PVC, LES ARGUMENTS POUR MONTER EN PUISSANCE
Le coulissant Horizon de Profialis, doté d'un seuil PMR
Publicité

Index pro

des fabricants

La base de données des professionnels du secteur de la baie

Accédez à l'index pro