Publicité
Toute l'actu
4/06/2014

L'ORDRE DES ARCHITECTES RÉPOND À L'UFC QUE CHOISIR SUR L'ARTICLE RGE = «RIEN NE GARANTIT L'EFFICACITÉ »

L'ORDRE DES ARCHITECTES RÉPOND À L'UFC QUE CHOISIR SUR L'ARTICLE RGE = «RIEN NE GARANTIT L'EFFICACITÉ »

RGE

L'UFC Que Choisir a réalisé une étude dont les conclusions mettent en évidence les résultats désastreux de la politique actuelle en matière de rénovation énergétique. En parfait accord avec cette étude, les  architectes  ne cessent de répéter que la procédure de qualification RGE mise en place pour les artisans et les entrepreneurs ne saurait suffire à réussir la réhabilitation énergétique du parc existant de logements individuels ou collectifs. Alain Bazot président de l'association des consommateurs  dénonce : « surtout les professionnels RGE  qui se sont montrés « corpocentrés », en proposant uniquement des travaux en lien avec leur corps de métier. »

En effet la rénovation énergétique d'un bâtiment individuel ou collectif demande, avant toute réalisation,  une analyse globale du bâti, de son environnement, de son orientation, de sa structure. Ensuite il faut concevoir un véritable projet  d'ensemble qui détermine les travaux à réaliser parfois sur le long terme. L'architecte et la maitrise d'œuvre ont seuls, la capacité d'élaborer ce projet global qui répondra aux objectifs de performance énergétique du bâtiment mais aussi améliorera le confort de ses habitants et  la qualité architecturale du bâtiment permettant au propriétaire de réaliser une vraie plus value financière et qualitative.  

Catherine Jacquot, Présidente du Conseil national de l'Ordre des architectes, réaffirme que, loin d'être une contrainte, le recours à l'architecte constitue une véritable garantie de qualité pour le consommateur : garantie de compétences, d'assurance, de déontologie, d'indépendance et de transparence des honoraires.

 

 
Publicité

Index pro

des fabricants

La base de données des professionnels du secteur de la baie

Accédez à l'index pro